Dans l’acné, les antibiotiques, ce n’est pas automatique !

16059647_sLes lésions inflammatoires de l’acné sont liées à la prolifération d’une bactérie, le Propionibacterium acnes, ce qui explique la place importante des antibiotiques locaux et par voie orale pour « sécher » les lésions. Or, leur utilisation à grande échelle a fait apparaître des souches résistantes. Les experts recommandent donc de privilégier les molécules actives sur l’inflammation (peroxyde de benzoyle) et sur les comédons et les micro kystes (rétinoïde topique). Les antibiotiques sont réservés aux acnés modérées à sévères et leur usage doit être limité dans le temps.

Related Post

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Related Post