La journée nationale de l’allergie

En 20 ans, le nombre de personnes atteintes d’allergies a doublé et en 2050, 50 % de la population mondiale sera affectée parau moins une maladie allergique selon l’Organisation mondiale de la santé. En France, 1 personne sur 4 souffre d’allergie respiratoire ; 4 millions de Français sont asthmatiques.L’allergie revêt différentes formes et concerne différentes spécialités médicales : le dermatologue, le pneumologue, mais aussi le gastroentérologue pour les allergies alimentaires.

Un traitement précoce et suivi.A l’occasion de la journée française de l’allergie, l’association Asthmes et allergies a rappelé qu’une personne allergique attend 7 ans avant de consulter un médecin alors qu’une prise en charge précoce permet de traiter plus efficacement.L’observance du traitement est toujours difficile à obtenir pour des traitements longs et quotidiens, notamment chez les adolescents dont 7 sur 10 ne suivent pas leur traitement !

La nécessité d’agir sur l’environnementL’association plaide pour une meilleure information des personnels des  Parcs et Jardins publics afin d’identifier les espèces végétales les plus allergisantes, notamment sur le choix des arbres et des graminéesPour diminuer le risque d’exposition aux allergènes présents dans l’habitat, le lieu de travail ou dans les écoles, l’association propose la création de postes de conseillers médicaux en environnement Intérieur, pour identifier les produits d’entretien, fournitures ou espèces végétales susceptibles de provoquer ou d’aggraver l’allergie.

D’après un article du Quotidiendumedecin .fr

Related Post

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Related Post