Les cabines UV induisent des cancers cutanés

Chaque année, plus de 450 000 cancers de la peau de type non-mélanome et plus de 10 000 mélanomes seraient induits par l’usage de cabines UV. C’est le résultat obtenu en analysant 88 études réparties dans 16 pays répartis entre l’Europe, les États-Unis et l’Australie. Et l’Europe apparaît comme la championne de la lampe UV, devant les USA et le Canada ; l’Australie est en dernière place, ce qui peut laisser supposer que les campagnes de prévention organisées dans ce pays ont porté leurs fruits.Mackenzie R. Wehner et all, International Prevalence of IndoorTanning, JAMA dermatology, publication en ligne du 9 janvier 2014

Related Post

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Related Post