Les chauves devraient surveiller leur cœur !

Une étude japonaise sur 37 000 personnes a démontré une augmentation de maladies cardio vasculaires chez les personnes qui présentent une calvitie du sommet du crâne ; ce risque n’est pas retrouvé en cas de calvitie au niveau des golfes frontaux !Yamada T et coll. BMJ Open 2013 ;3 :e002537.doi :10.1136/bmjopen-2012-002537

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone