Les rides de l’oreiller après une injection de toxine botulique !

Les rides obliques du front, dites de l’oreiller, qui persistent souvent après une injection de toxine botulique ne seraient peut-être pas dues au froissement de la peau par l’appui de la tête sur l’oreiller. Premier argument, ces rides obliques ne prédominent pas forcément du côté préféré des dormeurs. Deuxième argument, quelques unités de toxine botulique, bien ciblées, les font disparaître, preuve que l’on effectue bien une relaxation musculaire.  A suivre…

Related Post

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Related Post