Prendre soin de son regard…

regard« Jai lair fatigué, jai des cernes » sont des préoccupations fréquentes chez les femmes.Dès 30 ans, le regard se marque bien avant que ne sinscrivent  les signes de l’âge sur le reste du visage. Car le contour des yeux  présente une peau très fine, pauvre en collagène.
C
est aussi une zone très mobile et la contraction répétée du muscle orbiculaire induit  un plissement de la peau responsable des rides de la patte doie qui sont d´autant plus marquées que la personne sourit beaucoup.

 

Il existe des solutions adaptées à chaque problématique :
– Le cerne est aussi une préoccupation fréquente car il fatigue le visage. Le cerne creux (ce qui accentue l’ombre induite) sera amélioré par l’injection d’acide hyaluronique. Cette zone est délicate et ne doit être traitée que par des médecins expérimentés. Si le cerne coloré, brun voire bleuté correspond à une accumulation de mélanine, associée à une stase de la micro-circulation. Des préparations dépigmentantes en améliorent laspect.
– La patte d’oie et la queue du sourcil sont les zones que l’on traite le plus fréquemment car leur disparition ouvre et éclaire le regard. Linjection de toxine botulique décontracte le muscle orbiculaire et lisse la zone naturellement. L effet douverture et de défatigue du regard est toujours bluffant avec une disparition des ridules au repos tout en conservant une expression lors du sourire. L’acide hyaluronique n’est pas une bonne indication car la finesse de la zone rend très difficile un résultat de qualité (sans compter le risque de bleus !)  et ne permet pas d’obtenir l’effet d’ouverture du regard seulement possible avec la toxine botulique.
– Les ridules des paupières inférieures ne peuvent être traitées par des injections. Les lasers fractionnés ablatifs (Erbium  et CO2) sont dexcellentes indications pour retendre la peau et stimuler la fabrication de collagène. Les lasers fractionnés ont lavantage de réduire le temps de cicatrisation (de 3 à 5 jours) mais seule une partie de la peau est traitée et il faut compter entre 2 à 3 séances, espacées de 6 semaines, pour obtenir un résultat de qualité.

Related Post

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Related Post