La rosacée n’est pas un signe d’alcoolisme !

couperoseContrairement aux idées reçues, la rosacée n’est pas un signe d’alcoolisme.  En revanche, l’exposition solaire joue certainement un rôle dans la rosacée; pour preuve, 60 % des patients atteints de rosacée présentent une poussée après l’exposition solaire. La rosacée peut être déclenchée par des expositions aigue au soleil, des coups de soleil, ou des séances d’UV artificiels.Une étude menée sur près de 1200 patients atteints de rosacée, montre l’impact négatif de cette affection sur la qualité de vie : 68% des patients estiment avoir une perte de la confiance en soi.

Related Post

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Related Post