Tabac et peau

anti cigaretteLes effets néfastes du tabac sur la peau sont liés à la présence de récepteurs à la nicotine sur les cellules cutanées mais aussi à l’action sur les vaisseaux et l’inflammation des autres composants de la cigarette. La peau du fumeur vieillit prématurément; le teint manque d’éclat et devient jaunâtre, elle s’atrophie et des rides  profondes se creusent. Si en plus, le fumeur est un adepte de l’exposition solaire (ou des UV), ces modifications sont  plus précoces. La fumée de cigarette dégrade et empêche la fabrication de collagène; les fibres élastiques sont altérées. Le tabac contrarie la cicatrisation (risque d’infection voire de nécrose) après chirurgie du fait de la diminution  l’oxygénation des tissus et la vascularisation. L’acné de la femme adulte serait plus fréquente chez celles qui fument et sa gravité dépendrait de l’importance du tabagisme. Mais si vous voulez arrêter de fumer, les méthodes utilisées présentent aussi des dangers ! Les patchs de nicotine peuvent irriter la peau, plus rarement des allergies sont possibles, en particulier avec les adhésifs. Certains traitements par voie orale peuvent aussi donner des lésions cutanées à type d’urticaire voire de réactions allergiques graves.
CapitanioB et al. Underestimated clinical features of postadolescent acne. J Am Acad Dermatol 2010; 63: 782-8

Related Post

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Related Post